AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nell Hoshi ● no music, no life●

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nell Hoshi

avatar

Sexe : Féminin
Messages : 1
Date d'inscription : 18/05/2011

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Nell Hoshi ● no music, no life●   Mer 18 Mai - 6:40

Carte d'identité :

*Nom : Hoshi

*Prénom : Nell

*Age : 18 ans

*Sexe : Féminin

*Attirance sexuelle : Hétéro

*Nationalité : Mi Japonaise, Mi Américaine

*Raison de la venue à Seikoku : ~La musique est mon monde, l’écriture mon soleil~

*Groupe désiré : Musicien

Passage au détecteur :

*Description morale :
Nell est une véritable pile électrique. Toujours enthousiaste, elle va vers les gens sans problème, tutoyant automatiquement. Spontanéité qui lui a valu quelque problème par le passé… Nell aime rire et faire rire. Mais elle cache en elle une cicatrice qui n’est toujours pas refermé. Cicatrice qui continue de la faire souffrir. C’est peut-être pour cette raison que vous pourrez la surprendre dans sa chambre, les larmes coulant le long de ses joues. Mais si vous la voyez dans cette êtas, bonne chance pour ne pas recevoir son courroux. La choque qu’elle a vécu à faillit littéralement la tuer. Elle déprimait, ne s’alimentais plus et ne souriait même plus. La nuit était le pire, ces même questions tourne en boucle dans son esprit « je ne comptais donc pas à leurs yeux ? Pas assez pour qu’ils vivent pour moi ? » La musique la sauva. Sa fidèle musique. Elle ne peut vivre sans au jouer ou, au moins, en écouter chaque jour. La tristesse qui reste enfouie au fond d’elle-même donne à la mélodie de ses musique un coter mélancolique. Peu de gens arrive à découvrir d’où il provient. Têtu, bavarde, joyeuse, gourmande, spontané, égoïste sur les bords, romantique et rêveuse, voilà comment Nell peut être décrit au mieux. Et puis il y a la Nell triste. Elle apparait quand ses souvenirs remontent trop à la surface ou quand une personne touche son point faible, ses parents. Son visage se ferme alors automatiquement et ses pensé devient noirs. Une troisième Nell existe aussi, la Nell timide. Celle-ci n’apparait que devant certain type de garçon. Bien sûr, elle tutoie toujours sans problème appartenant mais elle devient moins spontanée.
Nell pourrais passer pour immature. Chose qu’elle n’ait pas, loin de là. Elle est plus que mature et réfléchit toujours à une solution. C’est juste qu’elle essaye de prendre la vie du bon côté et de sourire et de rire et de parler et de jouer sa musique. Sa musique, c’est sa vie.

*Description physique :
La première chose que les gens voient en regardant Nell, c’est ses yeux : mis à part le fait qu’ils sont grands et avec de longs cils, ils sont vairons. L’un est vert émeraude et l’autre bleu clair. Cette particularité lui vaut des regards surpris qui ont le don de l’agacer. Une fois l’effet de surprise passée, la personne qui l’observe pourra voir son visage fin et bien proportionné avec un nez droit, une bouche d’un joli rouge, des pommettes hautes et une peau de porcelaine. Ses cheveux descendent en une cascade sombre s’arrêtant loin dans son dos. Nell aime s’habiller de vêtement simple, un short en jean et un t-shirt avec une simple veste et une paire de tennis lui conviendront parfaitement. La seule chose qu’elle a toujours sur elle est son casque audio sur les oreilles. La musique passe en continue mais elle ne se lasse jamais. Quand elle réfléchit ou qu’elle écoute de la musique, Nell à un visage inexpressif et les yeux dans le vague, chose qui lui donne l’air triste. Souvent dans sa bulle de musique, les personnes souhaitant lui parler doivent généralement l’appeler plusieurs fois avant qu’elle ne se rende compte qu’on lui adresse la parole. Nell saute souvent partout quand elle est excitée. Une nouvelle chose qui peut surprendre chez elle, quand elle est anxieuse, elle saute sur place pour ne plus penser à ses mouvements. Son casque sur les oreilles bien sûr.

*Récit de votre vie :
Heureuse. Ce serais l’adjectif qu’Nell aurait utilisé pour décrier sa vie d’aussi qu’elle se souvienne jusqu’à ses dix ans. Elle vivait en Californie, là où il y a du soleil, ses parents étaient peut-être strique et un brin trop dure avec elle, ils l’aimaient, elle avait des amis sur qui compter, une vie scolaire pas si mal que ça et ça musique. Effectivement, très tôt son oreille musicale fût découverte. Nell avoir vue la guitare de son père et c’était mis dans la tête dans jouer, sans lui demander son autorisation bien sûr. La petit était âgé de six ans mais était très douer pour passer inaperçu. Son père avait laissé l’instrument le temps d’aller chercher une partition oublié. La fillette s’en saisis et commença à jouer l’air d’une comptine qu’elle avait appris la veille à l’école. Elle avait retenu les notes et à force de voir son père jouer, elle avait fini par comprendre où et comment placer ses doigts. Quand son père rentra, à la place du courroux à laquelle elle s’attendait, elle eut le droit à un voyage direct pour la plus grande école de musique de la ville de San Francisco. Là, on lui demanda de jouer son morceau puis de jouer d’autres airs chantonnés par un des professeurs présent. Sans vraiment comprendre toute cette agitation, Nell obéis et le verdict tomba. Elle avait l’oreille musicale, elle était faite pour la musique. Sa vie fût alors remplit de musique du matin au soir. Elle jouait de la guitare et était heureuse. Mais elle découvrit la basse en même temps et se mis à en jouer. Maintenant, si vous lui demander duquel de la basse ou de la guitare elle préfère, elle serait infichu de vous répondre, elle aime les deux sans préférence. Elle fût donc envoyer dans l’école de musique la plus réputée de la ville. Heureuse.

Un jour qu’elle rentrait de ce que certaine personne appelle torture mais qu’elle nomme « lieu de détente ou je peux être moi », plus communément appelée « solfège » elle entrevit des voitures de polices. Devant chez elle. Des bandes jaune avaient été placées tout autour de sa maison, lui interdisant l’accès à son chez elle. Plus qu’affolée elle courut en essayant de s’engouffrer dans la bâtisse mais un policier lui tenait le bras pour l’empêcher de rentrer et essaya de lui raconter ce qui c’était passée. Ses parents s’était suicidés. Ils l’avaient abandonné. Ne comptait-elle pas assez à leurs yeux ? D’un mouvement sec et agile, elle se dégagea de l’emprise du policier er s’engouffra dans sa maison. Refusant la vérité et étant persuadé que tout ceci n’était qu’une mascarade, que ses parents était belle et bien en vie. Elle rentra dans leur chambre et vit ce qu’elle ne devait pas voir. Deux corps suspendu en l’air par deux épaisses cordes. Ses parents s’était pendus. La petite fille hurla. Elle n’avait que dix ans et voyais une scène vraiment plus que choquante juste devant elle.

Une enquête fut mener mais ses parents c’étaient belle et bien suicidés, ce n’étais pas un meurtre. C’est à cette période que Nell arrêta de s’alimenter. Elle n’avait plus de famille en Californie et il fût décidé qu’elle serait envoyée au Japon près de la famille de ses cousins. Sa basse et sa guitare sèche sur ses épaules, sa valise à ses coter et son sac à dos sur le dos, elle partit pour le pays du soleil levant. Heureusement, ses parents l’avaient forcé à apprendre le japonais et elle parlait cette langue couramment. Chose qui l’aida grandement dans ce pays inconnus. Elle reprit peu à peu gout à la vie. Tout cela grâce à la musique. Elle passait des heures entières à jouer et à écouter de la musique, perdant complétement la notion du temps. Elle grandit comme tous enfants. Elle devient adolescente. Sa douleur était toujours présente mais elle la laissait tranquille suffisamment de temps pour que son visage redevienne joyeux. Sans raison apparente, sa famille japonaise l’envoya dans un nouveau lycée. En plein milieux de l’année, le rêve… Mais une chose la fit bondir de joie dès qu’elle l’apprit, elle pourrait jouer de sa musique. Enfin, elle pourrait être elle entouré de personne qui avait la même passion qu’elle, le même mode de vie ou presque. Son admission se fit sans aucun problème, ses bonnes notes aidant et sa moyenne d’anglais l’aidant fortement à remonter le tout. Son entrer se fit sans trop de problème majeur et elle reprit sa vie uniquement dédié à la musique. Son casque sur les oreilles et sa basse ou sa guitare à la main.


Vous ?

Surnom: Nem, je préfère^^

*Comment avez vous connu le forum ? Forumactif.

*Connaissez vous quelqu'un ici ? (Si oui, quel est son pseudo sur le forum ?) Nah… quelqu’un me connais ?

*Code : Pour Le staff ![Yep Yep Yep, Hourra !!! Okay, maggle]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nell Hoshi ● no music, no life●
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shahrukh Khan au Music Ka Maha Muqabla
» Castlevania Piano Sheet Music
» [Roberts, Nora] L'île des trois soeurs - Tome 1: Nell
» [SOFT] Music ID
» Dessin en music ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Gare ~ :: Cartes d'identités :: Présentations des Filles-
Sauter vers: