AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Emiko Takana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emiko Takana
♠♦Danseur ~ 2éme année ♠♦
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 6
Date d'inscription : 27/10/2009

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Emiko Takana   Mar 27 Oct - 20:57


    Nom ; Anéanti par des années insalubres et volatiles. Peut-être en eut-elle un, peut-être le porta t’elle fièrement, sans pourtant pouvoir réellement s’en enorgueillir. Si elle s’en vit offrir à sa naissance, nécessairement, ou pas, c’est à voir, celui-ci s’étiola avec sa lente prise de conscience et le poids aride des années.
    Pour des raisons administratives, elle prendra le nom de Takana, qui n'a cependant aucune valeur pour elle.

    Prénom ; Emiko. Vestige d’un astringent sinistre, cendre d’instants acerbes sans plus de sens qu’une mélodie erronée de faux accord.

    Âge ; Aux abords sans doute de dix-sept ans, sans inflexion aucune. Peut-être s’y ajoute-t-il quelques mois, ou s’y déleste quelques jours, qu’elle en soit absout et qu’en rien cela ne puisse attenter à ses désirs. Cela ne l'empêche en rien d'entrer en seconde année.

    Sexe & Attirance ; Quelle curiosité. Une fille sans réellement en être une, elle regarde les hommes comme les femmes avec ce regard où le temps s'emmêle, n'amenant rien d'autre qu'une amitié. Perdues dans ses pensées, il est assez difficile comme ça de parvenir à l'atteindre réellement, alors... Pourquoi vous fatiguer ?

    Nationalité ; Japonaise. Difficile de dire autre chose, avec un tel nom...

    Raison de sa venue à Seikoku ; Vagabonde, sa maison est parfois ici, parfois là bas. Insaisissable, elle se satisfait de sa vie sans pour autant être dupe. Ce n'est rien qu'une maison comme une autre. Rien d'autre qu'un moyen de progresser, encore, sans cesse, afin de parvenir un jour à toucher les nuages.

    Groupe désiré ; Bien que la demoiselle pratique plus d'un Art, la Danse prédomine, et de loin.

    Description Morale; Abstruse âme, viciée, abyssale sans doute, et ô combien vacante. Illuminée que par de brèves lucioles, éphémérides volatiles. Âme errante, si l’on pût dire, dessaisie de voie et de tout terme, de tout désir vital, de tout but. Dans ce conditions, comment être poussé à ainsi s’accrocher en ripant à la vie, accrocher ses ongles dans sa respiration, en lieu et place de se laisser simplement sombrer dans des eaux noirâtres et infidèles, sémillantes d’un passage vers ailleurs.

    Curieuse à ses temps. Intruse, patiente, minutieuse. Dans une danse délicate, tirant des filins brumeux, perçant l’esprit, avant de soigner le cœur. Vive, incandescente, des lettres elle fait ses disciples et sur les pavés désaxés d’une allée narquoise et précise : embrasser là ou la douleur affleure. Autant que faire se peut, ensuite, s’estomper dans l’oubli et éviter l’effleurement du chemin endeuillé. Estompée dans la nature. Discrète et invisible, dévouée jusque dans les os, trace sa route dans l’optique félonne de fuite, évitement aliéné, débandade rendue orgueilleuse par une arrogance factice. Piètre fierté que celle de la débâcle. Mais l’affrontement reste trop austère, et si lourd du danger.

    Comme un animal, traqué par ses chasseurs ; impassible et solitaire.

    Aux apparences égoïste mélancolique, pas trop souvent amère. Elle aime s’offrir aux étoiles, et surtout aux vides qui les sépare. Danse, sa douce étoile, son homélie gracile, d’arpèges mineurs en mélopée douceâtre. Lointaine, ailleurs, inaccessible de par son regard ou son rire. Légèreté de ses paroles qui touchent pourtant au plus profond...
    Habillée de sens du respect et de bienséance, elle observe, pudique et discrète, elle voit avec subtilité, glisse plutôt qu'arrache. Libérée des disciplines de la rage, de la compassion, du ressentiment, enchainée en outre par deux funins : Passion et Fascination. Éternelle indifférente sinon ces deux pêchés, soulevée parfois d’envies passionnelles, irrationnelles et frivoles.

    Description Physique ;
    « Regardez la voûte céleste, avec ses milliers d'étoiles, milliers de points blancs, milliers d'espoirs et de monde. Ces taches, étoiles, trous d'espoir et de pureté, sur ce fond noir, opaque, mystérieux. Regardez ces arbres, dont les branches balancent doucement au gré du vent, au grès de leurs envies, comme si elles étaient animées d'une vie propre à elles-mêmes et non à l'arbre. Comme si, quelques feuilles fugaces, tombantes dans leur éclat doré, décidaient elles-mêmes de ce qui les attendait en bas, sur le sol, loin de leur lieu de vie... »

    Gracieuse, gracieuse comme la feuille d'automne qui tourbillonne dans le vent, qui s'envole dans le temps, se détache de son arbre, qui danse avec la vie, avec la mort toute proche pourtant.
    Gracieuse, gracieuse comme la pétale de nénuphar qui s'en va voguer sur les flots, libre dans cette immensité transparente et bleutée du lac qui l'a mise au monde, grisée par sa vitesse et sa légèreté.

    Et lorsque tes cheveux, noir de jais, sombres comme l'ombre même, virevoltent dans ton dos, comme le plumage d'un corbeau, comme le plumage de ce mainate qui s'est envolé par la fenêtre, on te prendrait pour une voleuse. Masse informe aux doux reflets chauds et chatoyants, vit dans l'ombre et le vent, libre comme l'air qui se déplace à nos côtés. Et lorsqu'ils ne volent pas, ils te mettent en valeur, encore plus que tu ne peux déjà l'être, en soulignant la courbe de tes épaules et ta taille bien cintrée et marquée.

    Comme le jour, comme la nuit, comme le ciel bleu au dessus de nos têtes. Libre comme un cheval sauvage, tu ne veux de personne pour te guider ou pour choisir à ta place. Libre comme le vent, tu ne veux de personne pour t'emprisonner, et pourtant tu rêves de douceur et de promiscuité. Retournes-toi une dernière fois, toi qui n'a jamais rien regretté. Regarde-nous une dernière fois, avant de nous abandonner...

    Farouche, farouche comme un arbre frêle qui se dresse parmi d'autres centenaires, de ses courbes avenantes et fraiches, de sa pousse nouvelle et étonnante.
    Farouche, farouche comme les lignes mouvantes et satinée d'une panthère qui se glisse dans un rayon de lune, captant ses rayons argentés de sa beauté transcendante.

    Récit de votre vie ; And one day...

    Diamant de pluie qui se pavane sur une fleur de cerisier... E-mi-ko. Là-haut, où tout n'est que noir et bleu, on en a décidé ainsi. Notte, buona notte... Roulements de tambour, claquant dans le noir. Déluge s'abat sur les toits de ces maisons nippones, résonances magiques sur ces toits de chaume... Tambour assourdissant, englobe le cri d'un nouveau-né. Non. D'une nouvelle-née. Jeune femme comblée, se résout pourtant à abandonner sa fille, sa fille aux bras de cette eau si chère que lui offre le ciel.
    Once upon a time...
    Couffin lésé dans le courant du lit d'une rivière. Sanglots, du temps, de la terre... d'une jeune femme. Étourdissement d'un laisser-aller, et s'endort. Là-haut, on l'avait aidée. Son cœur s'était arrêté de battre. Souffrance dissipée.

    Few years later...
    Silhouette fendant la nuit, invisible, mortelle de subtilité et de grace. Rai de Lune qui se disperse et converge vers la scène, calme et déterminée. Enfant des nuagse arpentant sa propre Voie, voie de Douceur et d'Harmonie, voie Amère et Difficile. Gestes répétés, mémorisés, litanie incessante, ombre et lumière, silhouette dansant dans le noir d'une nuit d'encre... Quando ti piace la notte...
    Le temps passe, mais se semble pas s'arrêter. Arrêt trop bref et intrépide pour être décelé. Grâce envolée, dans le cœur de la nuit... Hululement d'un hiboux, dans le lointain des collines. Calme et sérénité. Concentration. Fendent la nuit...
    Further, in the garden...
    Deux billes rondes admirent le spectacle. Billes aux reflets de nuits, contrastant avec le bleu alentours. Le rosâtre dans ces petites pupilles attirent le regard. Et pourtant, on ne la voit pas, on ne la perçoit pas. Trop innocente, elle se définit avec le monde. Elle n'est là que par le destin. Fabuleux Destin. Malheureux Destin... Petits petons repartent vers le Temple, rejoignent le futon. Et lorsque les perles se cachent derrière des paupières argentées, la nuit laisse sa place au jour... Freedom like a Dream...

    Ten years later... (Again)
    Rapidité, précision, force. Ruse, étourderie, sérénité. Calme, grâce, souplesse. Rebond, clarté, ombre, et retour. Lambeaux de vie qui s'égrainent, parsèment le sol, tapissent la terre battue. Lame mise à nue par des rayons de lune... Sunrise in the Moonlight...
    Envoûtement, douce mélopée enlacée par les mouvements fluides, puissance magique. Corps si fragile, si faible, si blafard... Cache toute sa force et sa détermination... Indécelables qualités pour qui ne connaît pas ces virées nocturnes.
    Tâche blanche, comme le plumage d'un albatros, dans le courant de l'obscurité. Humilité ? Sagesse ? Force et faiblesse. Fluidité et saccades. Lorsque le temps n'est plus de ce monde, et qu'il ne fait que passer, filant sur les âmes. S'égraine la vie.

    When doors are opened...
    Cérémonie. Calme et limpidité. Dizaines de corps, centaines d'esprits. Assistance. Cymbales vibrant dans l'air matinal,espoir communautaire, espoir de vie, espoir d'envie. Et implose.
    I have a Dream ! I have a Dream, that one day...
    Beauté innocente, presque ingénue, qui s'extirpe d'un encadrement. L'aurore vient poser ses doux rayons sur sa toge, traînant sur le sol, symbole de tristesse, emblème des larmes. Là-haut, on sait. On rit. On se moque. Là, en bas, on espère. On sourit.
    Maisons qui se multiplie à jamais. Comme les étoiles dans le ciel, vagabond, d'un bond, danse.
    Cheveux de nuit, aux milles reflets argentés, cascadent jusqu'à ses reins, se déposant sereinement sur ses épaules presque chétives. Paupières brillantes, qui s'ouvrent lentement pour dévoiler ses yeux argentés, dans la pâleur de ce matin. Tout à fait droite, élégante, gracieuse, calme, sereine. Les corps s'abaissent dans une parfaite union, célébrant la montée incroyable de la jeune fille. Sourire. Sourires.
    Ci sono giorni, come quelli...
    Dans la sérénité, naît une pointe d'envie. Dans le calme, naît une pointe de défi. Dans l'union, naît l'individuel...
    Today, I do what I want to...
    Paupières qui s'ouvrent tout à fait, caressant la beauté qui se retire. Regard voletant dans l'espace-temps, découvrant le rituel pour la première fois. Et la dernière fois. Lèvres nacrées qui s'étirent dans un sourire, prenant sa source dans les confins de ses pensées. Douceâtres...
    Envol. Envolée, sauvage.
    Quelques mouvements, gracieux. Vitalité, force et souplesse. Disparaît sur les toits. S'enivre de Liberté. Le visage tourné vers le ciel. Personne ne peut la rattraper...

    One month later...
    Rosée matinale se dépose sur les roses. Beauté infinie de celle qui est arrivée, Beauté splendide qui n'attend que d'apprendre plus. L'Okiya l'avait tout de suite adoptée, et surtout avait tout misé sur Emiko. Éphémère éternité, que de croire que l'eau reste en place, que le parfum ne suit pas le vent. Comme une bise, le vent suit simplement son Destin. Là-haut, savent-ils leur présence dans sa vie ?
    Grâce et fluidité s'acquièrent, s'apprennent, se renforcent. Et lorsque l'on pense savoir, on découvre que tout est infini, tous les chemins sont infinis.
    E-mi-ko...
    Lorsque la grâce peut-être souillée, elle reste humble. Disparaît. Bise de vent, suit son chemin. Éternel. Elle passe. Marque. Et s'en va. Intouchable...

    That why...
    Bille. Bille de lumière, juste là. Petite bille aux teintes verdâtres, captant quelques rais de lumière, dans la noirceur de cette nuit-là. Doigts longs et graciles se saisissent de la bille... E cambia...

    Once upon a new time...
    Nouveau monde, de beauté, de franchise, de Nature. Beauté asiatique qui se glisse, qui apprend, qui se développe. Nouvelle porté, nouvel infini, à quelques pas... Seikuko est un beau monde. Imaginaire ? Êtres graciles dans une matinée rosetée, glissent et dansent sous ses yeux. Calmes. Nouvel apprentissage. Plus fort et plus profond. Celui de la Vie. De la Vraie Vie... Use with caution...
    Et lorsque la Lune dépose encore une fois son rayon sur le monde, elle trouve une Voie. Voie de promesse et de concrétisation.

    Ci sono tanti tempi, in cui scoprire tante...



o Comment avez vous connu le forum ? Hm... Coin Pub' je crois =)

o Connaissez vous quelqu'un ici ? Nope...

o Code : [Validé par Konrad]

NB : Entre nous, s'pas bien, le forum s'endort, hein... Je m'inscrit parce que j'aime beaucoup, mais il faudrait peut-être penser à faire plus de pub, à mettre des boutons de top-sites, toussa toussa (Trop au taquet la nana =='), sinon je vais m'ennuyer (Ahaha, on s'en fous è_é).
Désolée, je suis une maniaque, et j'aime pas voir des forums sympa stagner --' Vous me validerez quand même, hein ? X3


Dernière édition par Emiko Takana le Mar 27 Oct - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Inguier
♪♫ Admin ~ Musicien ~ 3éme année ♪♫
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 22/08/2009

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Emiko Takana   Mar 27 Oct - 21:44

Bien sur que tu es validée !!! C'est une fiche vraiment impressionnante ! J'aime beaucoup la manière dont c'est écrit, et n'aurais qu'une simple remarque à faire : Avec tes dix-sept ans, tu vas en première ou deuxième année ?

Content de voir que la pub porte ses fruits Very Happy Je le sentais bien ce forum xD
Nous sommes en train de faire de la pub de masse, l'arrivée des tops sites ne devrait pas tarder... Si tu veux nous donner un coup de main, n'hésite pas, toute aide est la bienvenue !

En tout cas, bienvenue ici, et au plaisir de te lire !

_________________


La vie est comme une partie de poker : Soit tu bluff, soit tu perds...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emiko Takana
♠♦Danseur ~ 2éme année ♠♦
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 6
Date d'inscription : 27/10/2009

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Emiko Takana   Mar 27 Oct - 21:59

Oshhhh j'avais oublié, j'ai rajouté Seconde Année x')

Merci merci sinon =) Je vois mal quel coup de main je pourrais vous donner, mais si vous avez besoin d'une aide quelconque pour les tâches aussi chiantes qu'ajouter le site à des tops, il n'y a aucun problèmes ;P

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Inguier
♪♫ Admin ~ Musicien ~ 3éme année ♪♫
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 22/08/2009

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Emiko Takana   Mar 27 Oct - 22:02

Seconde question que j'aurais du te poser avant (excuse moi, petit oubli bête ^^") : Tuteur ou pas tuteur ? A toi de voir, vu que ce n'est pas obligé ^^
En tout cas, tout est bon, je te remercie ^^

Pour l'aide, je te dirai si on a besoin de quelque chose ^^ Et puis si tu veux proposer >.>
En tout cas, jolie fiche !

_________________


La vie est comme une partie de poker : Soit tu bluff, soit tu perds...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emiko Takana
♠♦Danseur ~ 2éme année ♠♦
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 6
Date d'inscription : 27/10/2009

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Emiko Takana   Mar 27 Oct - 22:11

Comme il me semble que les tuteurs ont déjà trois petits protégés, autant ne pas me prendre la tête à en attendre un autre, nan ? Oh, et ça ne colle pas avec le personnage x') Donc no tuteur pour Emiko, merci ^^

Enfin voila voila, merci beaucoup ^^
(Au fait, simple question d'au-cas-où... Je peux poster en RP dès ce soir ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Inguier
♪♫ Admin ~ Musicien ~ 3éme année ♪♫
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 22/08/2009

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Emiko Takana   Mar 27 Oct - 22:15

D'accord, pas de problèmes (Faut d'ailleurs qu'on s'arrange pour cette histoire de nombre, mais bon...)

Bien sûr ! Si tu veux une réponse, ben euh, on va bien voir ^^ Si je me sens inspiré, tu en aura peut-être une de ma part, enfin sauf si tu veux pas ^^" Si les autres ont envie, ben on verra ^^

P.S : Remplis ta fiche de profil aussi, s'il te plait Wink

_________________


La vie est comme une partie de poker : Soit tu bluff, soit tu perds...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emiko Takana
♠♦Danseur ~ 2éme année ♠♦
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 6
Date d'inscription : 27/10/2009

Feuille de personnage
:

MessageSujet: Re: Emiko Takana   Mar 27 Oct - 22:25

Yop, je viens de remplir ma fiche ^^

Pour la réponse je verrais bien, de toutes façon si je ne poste rien, je ne risque pas de recevoir de réponse x')

Merci encore ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emiko Takana   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emiko Takana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour un de plus
» [Dessins & autres "hand-made stuffs"] Emiko
» [Fic] Emiko (Prologue+Chap 2 / ...?)
» Emiko, pullip My Melody

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Gare ~ :: Cartes d'identités :: Présentations des Filles :: Fiches Validées-
Sauter vers: